We ♥︎ Prema, dernier épisode

FullSizeRender

C’est une histoire qui a commencé en août 2014. Comme c’est souvent le cas, j’ai reçu un mail me proposant un partenariat avec une marque. Mais ce partenariat avait une saveur bien différente des autres. Il s’agissait de monter une équipe, de collecter des bodies en taille prématuré et de les customiser afin de les remettre à une antenne locale de l’association SOS Préma afin qu’ils soient redistribués aux familles de prématurés nés dans ma région.

Je n’ai pas réfléchi. Nous avons monté la #teamelectrique avec Galliane, Esther (évidemment) et puis avec Catherine (ma belle-maman), Corinne (ma maman), Cécile (ma belle-soeur) et Delphine (mon autre belle-soeur). Ça a donc été une histoire de famille. Et une histoire de kilomètres aussi, reliant Lille (ma ville et celle, officiellement, de l’équipe) à Clermont-Ferrand en passant par Tours et Paris.

Comme je m’y étais engagée, j’ai coordonné tout ce petit monde en récoltant, achetant et dispatchant les bodies dans toute la France. Les filles ont à leur tour donné leur maximum pour les rendre unique et beaux (j’ai fait ma part de customisation aussi).

Ce samedi, avait lieu la remise officielle de ces bodies à l’antenne locale de SOS Préma. J’ai traîné Thomas ainsi que les enfants à la très chouette boutique/café Planète Mômes (une découverte, on y reviendra). Catherine, habitant Lille, nous a rejoint. J’ai vu les femmes des 6 autres équipes lilloises, si enthousiastes et si vivantes, j’ai rencontré Christelle de Mont Roucous qui a imaginé et organisé cette opération avec talent, j’ai fait un high five à un lapin bleu géant, j’ai empêché mes enfants de faire une overdose de sucre et nous avons fait quelques photos, bien sûr.

Il y a avait Élodie Gossuin et comme on dit dans ces occasions là, elle avait l’air très gentille, sauf dans ce cas précis c’était vrai. Elle a souri à chaque fois que mon fils lui fonçait dans les jambes.

Est venu le moment de la remise des trophées. Et moi je n’y croyais pas. Je voyais ces équipes si motivées, je me reprochais de ne pas avoir envoyé assez de bodies ou de ne pas avoir passé assez de temps dessus. Et c’est notre nom qu’ils ont appelé. La #Teamelectrique est montée sur la première marche du podium. J’ai embrassé Élodie Gossuin. J’ai surtout été très émue de donner les bodies aux membres de l’association.

Pour la première fois depuis des mois, depuis que je m’étais engagée dans cette aventure, j’ai pris conscience que de vrais bébés allaient porter ces bodies. Ayant déjà eu un tout petit bébé dans les bras dans un service de néonat, j’ai pu visualiser ces bébés. Et imaginer l’espoir et le soulagement de ces parents, au moment de mettre ce premier body, le symbole d’une sortie de l’hôpital, le début d’une autre vie.

Je remercie évidemment mon équipe de choc, ces belles personnes qui ont participé à cette opération (et ont supporté mes relances stressées dans la dernière ligne droite). Je remercie Mont Roucous et Vert Baudet, les partenaires. Mais aussi et surtout SOS Préma, qui fait un travail magnifique et nécessaire au quotidien pour les familles concernées par la prématurité. C’est la fin d’une belle aventure, j’espère de tout coeur qu’il y a aura d’autres saisons.

 

3 réflexions sur “We ♥︎ Prema, dernier épisode

  1. Marjorie dit :

    Si nécessaire, j’ai 4 bodies en 46… sur Wasquehal
    Ils ont vaguement servi une petite semaine… mais ça se voit à peine!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *