Julius et le Père Noël

julius-pere-noel

C’est la saison des films de Noël, ceux qu’on regarde chaque année au fond de son canapé, sous un plaid avec un chocolat chaud fumant à la main et ceux qu’on va voir en famille au cinéma. C’est un peu le charme de l’avent et la découverte d’autres traditions, pas si éloignées des nôtres. Avec Mia, cette année, nous avons été voir Julius et le Père Noël, film d’animation danois de Jacob Ley qui raconte l’histoire d’un petit garçon orphelin passionné par Noël et qui va trouver la force, au pays du Père Noël d’assumer qui il est.

Inspiré par les dessins d’elfes du 19ème siècle, le metteur en scène a crée un univers riche, traditionnel et au charme délicieusement désuet. En plaçant son histoire dans les années 30, il se concentre sur l’esprit de Noël et évite les écueils de la grande fête commerciale d’aujourd’hui. L’aventure passionnante de Julius, petit garçon effacé qui devient courageux et qui prend de la maturité à toute vitesse dans un univers de conte destiné aux enfants, est rythmé, parfois triste, parfois heureuse mais toujours pleine d’espoir.

Mia, 6 ans bientôt, a adoré le cochon en massepain et les julbocks. Elle a aimé cette histoire de courage et de générosité, de famille reconstituée et de rêves qu’il faut garder. J’ai rappelé à cette occasion que Noël était moins une fête de cadeaux que de souvenirs qu’on se créent ensemble, de partage et d’amour et d’âme d’enfant qu’il faut chérir. Cet après-midi là, on a bu du chocolat chaud, on a partagé une brioche aux fruits confits, et j’ai bon espoir qu’elle retienne plus de ce temps passé ensemble que de l’orgie du 25 décembre.

fullsizerender

Julius et le Père Noël, au cinéma dès le 23 novembre 2016 (durée 1h20)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *