Les vacances

J’ai cherché dans mes archives une photo de vacances. De vraies vacances d’été. Avec la mer, le sable, les enfants recouverts de crème solaire, les cheveux blondis… Elles remontent à loin nos dernières vacances. C’est un mea culpa personnel parce que je travaille toute l’année. Et puis 2/3 des enfants sont allergiques au soleil de toute manière. Mais même. J’avais l’impression que l’été était une saison particulière quand j’étais enfant. Je me souviens de la sensation des jambes nues, la peau bronzée, tannée presque par le soleil, les cerises et les fruits qui font du jus quand on croque dedans, les glaces à l’eau et les orteils qui s’enfoncent dans le sable (le regretter après quand on remet ses chaussures), les sandales qui scintillent, les méduses, le seau décoré, les coquillages qu’on ramasse et le sable qui reste dans les poches pendant des mois… 

Je me souviens aussi de longs séjours chez mes grand-parents : les cabanes dans les bois, les cousins qu’on ne voit qu’à cette occasion, le lever au chant du coq et les tartines de confiture. Des heures à lire de vieux magazines Picsou et des albums de Mafalda dans le fauteuil de mon grand-père. C’était moins tant le voyage qui comptait que les souvenirs. Les détails et les sensations. Ce sentiment que j’avais la vie devant moi et que celle-ci allait être belle et excitante.

Les vacances d’été c’était sacré.

Maintenant que je suis du côté des parents, je vois comme il est difficile de recréer cette magie. Je ne suis pas en vacances, moi. Et mes parents ne l’étaient pas non plus. Ils m’ont quand même offert ces souvenirs.

Cette année, je veux offrir à mes enfants l’opportunité de se construire des souvenirs. De découvrir le goût de la soupe aux cailloux, de voir les épis de maïs mûrir, de creuser jusqu’aux puces de sable. Je m’y prends avec beaucoup de retard, mais j’ai commencé à regarder sur un comparateur de location de vacances sur internet. Et c’est un rendez-vous que je compte bien honorer. Cette année, en plus de ce qui est déjà prévu pour les enfants, la famille partira quelques jours. Et on ira tous se faire des souvenirs ensemble, les plus petits comme les plus grands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *