Burn-out

Ça fait une bonne heure que j’ai besoin de parler à quelqu’un mais je n’y arrive pas. Ni à l’un, ni à l’autre. Fatiguée de me plaindre et de m’excuser. J’ai arrêté de travailler, j’ai marché 500m et je me suis mise à pleurer. Ça m’arrive de plus en plus souvent, sans raison apparente. Les sanglots me brûlent la gorge et mes yeux s’embuent. Et il n’y a rien à faire, ni respiration profonde ni m’insulter dans ma tête. J’ai même essayé de chanter. Mais ça ne marche pas mieux. Je vais au cinéma pour souffler un peu. J’ai choisi deux films qui s’enchaînent pour optimiser mon temps de loisir. À peu près sûre de détester les deux films. De pleurer quand tout le monde rit. Je me suis dit sur tout le chemin « je ne veux pas aller au cinéma ». Mais je ne veux pas prendre le risque d’être toute seule dans l’appartement alors je vais au cinéma. Il reste pourtant tant à faire. Ce sera pour après. Lire la suite

La robe en velours

C’est un velours ocre qui a attiré mon oeil sur la vitrine de la rue de l’appartement. L’appartement parisien est situé au coeur du paradis du shopping. Je n’ai pas la fièvre acheteuse alors quand je marche je dis « ça, c’est joli » « ça, c’est joli » « ça, c’est hors de question » et puis j’oublie. Mais parfois, le coup de coeur est là. Le coup de foudre. Au premier regard. Une robe jaune en avril. Pas les moyens. Je l’admirais pourtant dans la vitrine à chacun de mes passages, je faisais des détours pour l’apercevoir sur un portant. J’aurais pu pleurer quand elle a été remplacée par un modèle différent de la saison suivante. Lire la suite

Après la fusion

Avec Alba, on mange des Pocky à la mangue. Elle me fait croquer le sien, je lui fais croquer le mien et elle rigole. Je me demande si dans quelques années, elle aura peur de m’annoncer ses premières règles. Si, plus tard, elle osera partager avec moi la peur et l’angoisse d’être mère. Je me demande si elle répondra sincèrement à la question « es tu heureuse ? » Lire la suite

Entre Lille et Paris

Il faut croire que c’était trop dur de tout à fait quitter Paris. Et puis, j’y ai trouvé de nouvelles attaches, doucement construit une nouvelle vie. C’est là que s’ancre aussi mon travail. J’ai depuis longtemps laissé tomber l’idée de trouver du travail à Lille. Mais Lille c’est aussi là qu’est ma maison, ma famille, mon quotidien. Alors comme vous l’imaginez, ma vie depuis de longs mois c’est aussi une histoire de trains. Lire la suite

La dernière réunion de la journée

C’est un souvenir d’enfance. Dans la chambre à côté de la mienne, alors que mon frère et ma soeur ont déjà le souffle paisible du sommeil, j’entends le chuchotement de mes parents jusque tard dans la nuit. Mes parents ont toujours profité du moment du coucher pour faire le point sur leurs journées respectives. Et j’ai toujours su qu’aucun détail n’était laissé de côté. Mes parents se racontaient tout. Et ils le faisaient au coeur de la nuit.  Lire la suite

Jamais sûre

Et si on n’avait pas raison ? Et si on empruntait le mauvais chemin ? Ce sont les questions que je me pose presque quotidiennement. Des questions pour douter, mais aussi pour prendre conscience. De la vie que j’ai, de la chance que j’ai.  Lire la suite