Petits pots au chocolat blanc et au café avec Clipso Précision de SEB

 

Il y a quelques semaines de ça, je n’avais jamais utilisé de ma vie un autocuiseur. J’avais en mémoire les dizaines de fois où j’ai vu ma grand-mère courir pour emmener sa cocotte-minute dans le jardin. C’était, pour moi, un objet mystérieusement dangereux, un objet qui donnait à nos repas de famille des airs d’aventures tumultueuses et trépidantes.

Et puis j’ai reçu à tester l’autocuiseur Clipso Précision de SEB et mon rapport à cet objet a changé. Ça ne s’est pas fait tout de suite, ceci dit. Il a d’abord fallu que l’on s’apprivoise lui et moi. Et je vous demande de me croire quand je vous dis que la notice de cet autocuiseur est sûrement la seule que j’ai lu en entier de toute ma vie. Même si le temps est passé (sûrement plus de 20 ans) entre les images que j’avais en tête et le petit bijou de simplicité et de technologie que j’ai eu dans les mains, j’ai mis un moment avant de lancer ma première cuisson sans avoir peur de faire sauter tout le quartier.

Mais vous le savez, vous, que les autocuiseurs ne sont pas des bombes à fragmentation. Ils permettent juste de préparer le dîner et de délicieux desserts pour toute la famille en un temps record.

Je me rappelais du vieux carnets de recettes jaunis qui se trouvait au fond du carton de la cocotte-minute de ma grand-mère et bien vous serez ravis d’apprendre qu’il existe maintenant une application pour smartphone qui regroupe des dizaines de recettes conseillées par la marque chicken basquaise, des wraps…). C’est là que j’ai trouvé les recettes de mon premier test, un poulet à l’indienne qui a régalé toute la maisonnée. On peut réaliser plein des recettes ultra saines grâce à la cuisson vapeur qui préservent les nutriments.

Et puis, parce que je suis une grosse gourmande, j’ai eu envie de voir quels desserts il était possible de réaliser avec l’autocuiseur Clipso+ Precision, qui avait désormais mérité sa place dans ma cuisine (il a l’avantage de ne pas prendre tellement de place en plus) et j’ai trouvé une recette de petits pots tout chocolat qui a commencé à me faire saliver. Cette recette, je l’ai réalisée avec du chocolat blanc au café pour desserts qui traînais au fond de mon placard (c’est une expression, le chocolat pour pâtisserie ne traîne jamais bien longtemps chez moi) en attente d’une idée de génie. C’est une recette toute simple, ultra-rapide et complètement dingue, à déguster dans l’heure qui suit la fin de la cuisson quand le coeur du petit pot est encore bien coulant.

Petits pots au chocolat blanc au café (pour 4 personnes)

150g de chocolat pâtissier, 75g de beurre, 3 oeufs, 150g de sucre semoule et 100g de farine. C’est tout !

Faîtes fondre le chocolat et le beurre dans une casserole. Hors du feu, incorporez les oeufs entiers battus, le sucre et la farine.

Disposez le mélange dans les ramequins (personnellement, j’utilise de petits pots à confitures), recouvrez-les de papier aluminium et disposez-les au fond du panier vapeur de votre autocuiseur.

Versez 75cl d’eau dans la cuve. Placez le panier et fermez l’autocuiseur (je le fais désormais d’une main et les yeux fermés).

Il est temps de programmer le minuteur sur 10 minutes et de faire cuire le tout à feu fort. À la première salve de bips, baissez le feu. À la deuxième salve de bips, vos petits pots sont cuits.

Vous pouvez désormais laisser s’échapper la vapeur (et plus besoin de courir dans le jardin pour le faire en toute sécurité !) et ouvrir l’autocuiseur.

Dégustez chaud ou tiède.

J’aime deux choses avec cette recette (et c’est globalement ce que j’aime avec toutes les recettes que j’ai pour l’instant testé avec cet autocuiseur) : sa gourmandise et la rapidité avec laquelle je peux l’exécuter. Montre en main, il ne me faut que quelques minutes pour préparer ces petits pots, entre le moment où je dépose les ingrédients sur le plan de travail et l’instant où je porte la première cuillère fumante à ma bouche. Quelques minutes dont seulement une quinzaine ne nécessitent vraiment mon attention, ce qui me laisse le temps de vaquer à mes occupations. Qui dit mieux ?

Article sponsorisé

Patchwork #27 Gourmandises

Il fait froid et quand il fait froid, c’est le temps de se remplir l’estomac. Il n’y a plus de fleurs sur mon balcons alors il y a tout un tas de gourmandises pour ravir mes yeux et embaumer mes narines (et celles de la famille). Ce patchwork est dédié aux gourmandises du début de la période froide… Beaucoup de plaisirs à partager, et les fêtes, encore, à préparer.

carrotcakeMon Carrot Cake (et toujours la recette ici)

Lire la suite

Cookies Noix de coco-Pépites de chocolat

cookies

Cette semaine à la maison, tout le monde ou presque a été malade. C’était le moment de dégainer le goûter qui tue. Et quoi de mieux pour réunir la famille, qu’un lever de sieste dans les effluves de cookies en train de cuire au four avant de se les enfourner encore chauds dans la bouche ? Cette recette, elle traîne dans mon carnet à recette depuis une dizaine d’années, je la modifie au gré de mon humeur. Cette semaine, on y a mis du soleil avec de la noix de coco rapée et du réconfort avec de gros morceaux de chocolat cassés grossièrement au couteau pour remplacer les petites pépites. Lire la suite

Muffins coeur coulant au vanilla fudge HEMA

muffins

C’est la rentrée, ça veut dire qu’il faut chercher le soleil et les bonnes ondes ailleurs que sur la plage. Personnellement, moi je les ai trouvé dans ces petits muffins au cœur de caramel. En fait, pour être plus précise, j’ai d’abord trouvé les caramels, lors d’une de mes descentes au magasin HEMA des Halles à Paris. Ces Vanilla Fudge délicieux comme tout, ne m’ont presque rien coûté et je savais bien en les achetant que je ferais le plaisir des gueules sucrées de la maison… gagné ! Simplissime et gourmande, cette recette pourra vous faire tout l’automne avant que les choses sérieuses ne commencent cet hiver et qu’on reparle de carrot cake, de pain d’épice, de gâteau au chocolat avec glaçage et autre joyeusetés des saisons froides.

Lire la suite

Ma recette des buns à burgers

buns

Vous le savez, à la maison, le burger c’est sacré. Thomas excelle dans l’art de composer un bon burger (et il est même parfois assez gentil pour partager sa recette du cultissime burger au canard) et, de mon coté, je m’arrange pour qu’il y ai dans notre réfrigérateur les ingrédients nécessaires à leur confection. Pour les pains (ou les buns pour les puristes) c’est une autre faire. Nous avons trouvé notre bonheur chez le meilleur boulanger de la ville qui les fabrique à la demande (donc il faut compter entre 24 et 28 heures d’attente) et pour le modeste prix d’1 euro pièce. Autant vous dire que, parfois, l’envie n’attend pas. Inspirée par tonton Jeff, me voici donc décidée à expérimenter les buns maison. Voici ma recette : Lire la suite

Un été vitaminé avec les kiwis Zespri

zespri

Il y a quelques semaines, j’ai reçu un colis bien garni en vitamines et en plaisir : c’était un colis Zespri. Si vous êtes comme moi un afficionado du kiwi (pas comme mon mari qui ne supporte pas d’en voir un coupé en deux car il angoisse à cause de « l’oeil »), vous avez déjà au moins une fois décollé l’étiquette Zespri de ce fruit (personnellement, je ne compte plus). La marque a la particularité de proposer au public ce qui est certainement un de mes fruits préférés : le kiwi gold.

Lire la suite

Burger au canard, la recette

burger2

À la maison, c’est moi qui cuisine. Enfin sauf quand des burgers sont au menu. Là c’est Thomas qui est aux commandes. Sa recette fétiche est aussi celle qui me réconforte les soirs de pluie, celle dans laquelle j’ai envie de croquer quand la vie nous sourit aussi : les fameux burgers au canard. Si vous venez un jour manger à la maison, vous avez des chances de les voir servis à notre table. Mais, en attendant, et grâce à Thomas (qui a donc écrit l’article du jour), vous pouvez maintenant en profiter chez vous… Lire la suite